Trépied

Photographie : Les différences entre un stabilisateur et un trépied

La stabilité est un élément clé pour la réussite de vos photos. En tant qu’amateur ou professionnel de photographie, il vous faut donc avoir le matériel adéquat à votre utilisation lors des séances photos. Cela est d’autant plus important si vous êtes souvent en déplacement. Mais il est fréquent d’hésiter entre un stabilisateur et un trépied avec votre appareil photo. Quel est le plus conseillé pour votre utilisation ? Nous avons fait le point pour vous permettra de mieux appréhender l’emploi et les avantages de chacun de ces accessoires pour faciliter votre prise de vue.

Tout sur la stabilisation

La stabilisation est une technique visant à compenser les mouvements au moment de l’exposition. Son but est d’éviter ou tout au moins, de diminuer le flou si votre sujet est en mouvement. Il s’agit de l’effroyable ennemi du photographe. Cela limite également les risques de déséquilibre lors de la prise de vues car la stabilisation vous permet de rester en place et dans le bon angle pour vos différentes captures. Le flou de bougé est l’une des deux raisons d’images floues et parfois, la plus ordinaire. Il est à noter qu’il ne faut jamais utiliser une technique de stabilisation sur un pied. Sans quoi, en essayant de compenser un mouvement fictif, il rendrait l’image floue.

Le trépied et le stabilisateur

Le stabilisateur et le trépied remplissent tous les deux une fonction assez similaire. Votre choix va dépendre de l’usage que vous prévoyez d‘en faire. Commençons par le stabilisateur ! Cet accessoire est fréquemment utilisé chez les hybrides et chez certains reflex. Il en existe trois types bien distincts. Il y a le stabilisateur numérique qui réduit la qualité de la photo. Ce n’est catégoriquement pas un critère de choix. Le stabilisateur d’image dans le boitier permet de stabiliser tous les accessoires et objectifs placés sur votre appareil. Le capteur effectue des mouvements inverses à ceux du boitier. Quant au stabilisateur dans l’objectif, il permet d’obtenir une stabilisation et un autofocus beaucoup plus rapide. Pour les usagers débutants comme pros, il est inutile de laisser le stabilisateur activé. Surtout si l’appareil est sur un trépied, cela risque de créer davantage de flou dans divers cas. Concernant le trépied, il s’agit sûrement de l’un des accessoires quasi-indispensables de tout photographe. La principale fonction d’un trépied consiste à assurer la netteté des photos en veillant à ce que l’appareil ne bouge pas durant vos prises. Le trépied permet également de : Eviter la montée en sensibilité Jouer sur les flous de mouvement Photographier par faible lumière Réaliser des autoportraits avec des montages photo de qualité Capturer des événements lumineux surprenants Se libérer les mains pour plus d’inventivité

La stabilisation chez les différentes marques d’appareil photo

De nombreuses marques pionnières optent pour la stabilisation mécanique du capteur, dont : Nikon et Pentax. Tandis que Canon a décidé de choisir la stabilisation optique à la place du capteur. Chez Sony et Panasonic les stabilisations mécaniques et optiques du capteur coïncident et se complètent. Parmi les fabricants professionnels, Panasonic se spécialise dans sa double stabilisation. Cette marque a décidé de fusionner les stabilisations optiques et mécaniques. La marque Olympus a décidé de couper tout simplement la stabilisation. A cet égard, il n’y aura aucun risque de mouvement enregistré. Et enfin, chez Fujifilm, il existe un système permettant de détecter le trépied. Aussi, le stabilisateur se désactive automatiquement en moins de 30 secondes de pose. Il convient toujours de se référer au mode d’emploi avant d’utiliser l’appareil. Cela augmentera votre efficacité si vous envisagez de faire des prises de vue de manière régulière.

Images : fnac-static.com ; camerasport.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *