Foodporn

Comment réussir ses photos d’aliments ?

La photographie culinaire, c’est tout un art. La pratique consiste à réaliser des clichés à partir d’aliments que l’on utilise au quotidien ou à partir de plat. Si la plupart d’entre nous ont essayé d’en faire à partir d’un Smartphone lorsqu’on se trouve au restaurant ou en cuisine, les méthodes utilisées par les professionnels ne sont pas du tout les mêmes. Quelles sont les bonnes techniques pour prendre des photos d’aliments ? Explication.

Etape 1 : se familiariser avec le sujet

La première chose à faire consiste à examiner lescaractéristiques physiques de l’ingrédient. Sa forme et sa taille vous aideront à décider du meilleur cadrage. Certains éléments seront mieux valorisés en groupe. L’intérieur vous dira s’il est intéressant de photographier une découpe. Le tout vous dirigera pour la mise en point idéale de l’appareil photo. Les attributs gustatifs de l’aliment vous inspireront sur les aspects sensoriels de la photo. Il s’agira de susciter les papilles rien qu’à la vision du tableau. Par exemple, pour un ingrédient sucré, vous opterez pour une scène douce, avec des couleurs plutôt pastel. Les accessoires utilisés resteront dans le même thème. Si l’aliment est plutôt acidulé, vous choisirez des couleurs plus vives et plus pétillantes. Connaitre l’identité de l’aliment vous guidera dans le choix des accessoires pour la mise en scène. Vous pourriez même faire voyager dans le temps et l’espace à travers vos clichés. Vous pourriez, par exemple, prendre en photo des objets emblématiques de la région d’origine de votre sujet principal.

Photo aliments

Etape 2 : choisir son environnement

Le choix du fond est très important, car il définit l’ambiance principale de la photo. Pour une représentation graphique d’un élément, le fond doit être uni. Utilisez un tissu ou un mur. Un arrière-plan sombre magnifiera la netteté des couleurs naturelles de l’aliment tel une photo de studio. Pour les fruits saisonniers, vous aurez l’idée de choisir un fond en rapport avec les temps. Vous pourrez adopter le blanc, le brun, le jaune et le bleu, respectivement pour l’hiver, l’automne, le printemps et l’été. Les accessoires permettent de créer un univers autour de votre sujet. Votre photo racontera une histoire. Votre choix devra être pertinent avec l’aliment principal. Placez vos ingrédients dans une assiette, une tasse ou un bol. Rajoutez, ensuite des ustensiles que vous pourriez utiliser pour sa préparation. Enfin, parsemez de petits détails avec des ingrédients complémentaires comme le sel, le sucre ou des herbes aromatiques. L’angle de prise de vue est essentiel pour valoriser un objet et de sa mise en scène. Elle variera selon la particularité du sujet et l’effet escompté. L’angle à pic est une visée verticale de l’aliment. Elle est idéale pour souligner les formes de votre sujet sur l’image. Pour représenter les couches d’un aliment découpé, vous pourrez opter pour uneprise frontale. Utilisez un trépied pour plus de stabilité. Un angle de 30° vers le bas permet une représentation plus réaliste de la nourriture. L’aliment et le récipient seront bien visibles sur le cliché. Si vous désirez vous concentrer sur un détail c’est le moment de sortir votre objectif à focale fixe pour une macrophotographie.

Etape 3 : les réglages du reflex

Connaitre toutes les fonctionnalités de votre caméra est un atout à ne pas négliger. Quelques réglages changeront complètement le rendu d’une photo. Elle consiste surtout à ajuster la luminosité de la scène. Tout d’abord, préférez la lumière naturelle. Il vous sera plus facile de réussir la suite. Ensuite, réglez la sensibilité de votre capteur. Plus la valeur ISO est élevée, plus les couleurs seront vive. Ne dépassez pas la limite raisonnable pour éviter les bruits sur la photo. Maintenant, ajuster l’ouverture du diaphragme. Vous pourriez régler la profondeur du champ. Si vous désirez obtenir un arrière-plan flou, agrandissez l’ouverture.

Images : nikonclub.fr ; lesrecettesdemelanie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *